Fasciapulsologie

Les fascias sont de fines membranes qui enveloppent tous les éléments de notre corps – os, muscles- organes- viscères- vaisseaux-, nerfs etc-, les soutenant et les reliant entre eux comme un filet. Très sensibles, ces tissus mous se rétractent au moindre stress physique et psychologique. Si ces contractures ne sont pas corrigées, elles s'accumulent, entravent la circulation sanguine et se répercutent ailleurs.

La fasciapulsologie mobilise ces tissus conjonctifs pour dénouer les tensions, dégager les liquides du corps ( sang et lymphe) et libérer ainsi les traumatismes, même parfois anciens.

La fasciapulsologie repose sur une technique spéciale : ni massage ni manipulation, mais un toucher doux et lent qui vise à rétablir le flux sanguin en levant les barrages tissulaires. Les mains ne manipulent pas. Cela s'apparente à un toucher « intérieur », à l'écoute du corps.

Posées à la surface du corps, les mains « pénètrent » en douceur et suivent les chemins tissulaires et circulatoires pour retrouver les tensions physiologiques et psychologiques que l'organisme a subies. Le moindre contact résonne à distance.

Le thérapeute remonte par l'intermédiaire des points de tension jusqu'à l'origine des douleurs qui peut se situer ailleurs et dater de plusieurs années. Seule une écoute sensitive du corps permet de remonter ainsi.

Elle rééquilibre le système neurovégétatif, et tout le métabolisme. Cette méthode est préconisée pour les troubles digestifs ou gynécologiques, les vertiges, les migraines, les bourdonnements d'oreille...

Elle est efficace pour maintes affections telles que les problèmes articulaires et musculaires comme les entorses, luxations, tennis-elbow, rhumatismes, sciatiques, périarthrites, fibromyalgie…

La fasciapulsologie exerce une action positive dans les sphères psychosomatiques et psychologiques. Le relâchement tissulaire éprouvé après une séance apporte une plus grande liberté globale.

Après une séance, il est possible qu'il y ait l'effet secondaire d'une douleur post-traitement, elle ne dure pas, mais manifeste simplement le fait que les tissus se relâchant révèlent des douleurs qui pouvaient être masquées par des tensions.

Il est nécessaire de boire beaucoup d'eau pour aider le corps à se nettoyer. Il est conseillé une séance toutes les trois semaines.

CONTRE-INDICATIONS : Elles sont au nombre de quatre :

  • Porteurs de pace-maker
  • Les femmes enceintes de moins de trois mois
  • Les personnes souffrant d'hypertension ou d'hypotension
    (si elles ne sont pas sous contrôle médical)
  • En cas de phlébite

Poser une question

Veuillez entrer le code:

Note : Veuillez remplir les champs marqués d'un *.